L’Institut de virologie de Wuhan «manipule encore génétiquement» les coronavirus de chauve-souris

Le rapport de l’Organisation mondiale de la santé sur les origines du COVID-19 était un «morceau de propagande» pour le Parti communiste chinois, selon l’animatrice de Sky News Sharri Markson.

L’Organisation mondiale de la santé a publié son rapport sur les origines du virus mortel qui a placé la transmission zoonotique à l’homme comme la source la plus probable de la pandémie.

Le rapport a également classé la probabilité d’hypothèses différentes et a affirmé que le virus était le plus probablement transféré des chauves-souris à l’humain via une source zoonotique intermédiaire,et qu’une transmission directe était la deuxième plus probable.

La théorie selon laquelle le virus provenait d’une fuite de l’Institut de virologie de Wuhan a été jugée improbable dans le rapport de  L’OMS.

Mme Markson a déclaré que le rapport était davantage un «blanchiment» et a écarté la “source la plus probable de l’épidémie”.

“Que la maladie a fui d’un laboratoire qui, à l’heure actuelle, manipule encore génétiquement les coronavirus de chauve-souris”, a-t-elle déclaré.

“Permettez-moi d’être clair, il s’agit d’une recherche conçue pour rendre le virus plus mortel, plus infectieux et plus transmissible aux humains.”

“Ce rapport de l’OMS était un exercice de relations publiques pour la Chine.C’est gênant.”

Traducteur:Himalaya Moscow Katyusha(RU)- Petit Nicolas(珍珠丸子)

0
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments