Expert français en ARN : La mortalité atteint son maximum après la vaccination

Dans une interview accordée à Sud Radio le 15 mars 2021, la généticienne française et experte en ARN Alexandra Henrion-Caude a déclaré que les trois pays du monde où la vaccination contre la Covid-19 est la plus répandue, à savoir le Royaume-Uni, Israël et les Émirats arabes unis, connaissent tous des pics de mortalité dus à la Covid-19 après la vaccination, et elle pense que la stratégie de vaccin est un échec flagrant

Vidéo originale

Transcription :

Si on prend simplement ce critère du nombre de décès, et bien nous sommes en mesure de dire que la stratégie vaccinale telle qu’elle a été envisagée en Angleterre, en Israël, aux Émirats Arabes Unis, est une catastrophe ! C’est-à-dire un échec flagrant. Le pic épidémique, on s’entend, vous savez ce qu’on a vécu en printemps.

Oui.

Et bien l’Angleterre l’a vécu au printemps aussi, et a vécu un pic bien plus important, en fait là, poste-vaccination.

En Israël, de toute l’histoire de Covid de l’Israël, le plus important pic épidémique en termes de décès, Donc, c’est quand même grave quand on parle de décès, était poste-vaccination. Aux Émirats Arabes Unis, le pic le plus important de mortalité de l’histoire Covid de leur pays, était poste-vaccination.

Vous pouvez pas simplement dire j’ai pas accès aux données. Alors qu’elles sont données publiques. Allez sur mon compte twitter

(joindre ici l’illustration mentionnée dans l’interview par Alexandra Henrion-Caude)
Source : données CSSE COVID-19 de l’université Johns Hopkins – mises à jour le 11 mars

0
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments