La Chine du communiste envoie plus de jets;Taiwan dit qu’il se battra jusqu’à la fin s’il y a une guerre

Тwitter

La Chine du communsite a envoyé mercredi davantage d’avions de combat dans la zone de défense aérienne de Taïwan dans une démonstration de force accrue autour de l’île que Pékin affirme être la sienne,et le ministre des Affaires étrangères de Taiwan a déclaré qu’il se battrait jusqu’au bout si la Chine du communiste attaquait.

L’île démocratique et autonome s’est plainte des activités militaires répétées de Pékin ces derniers mois,les forces aériennes du Parti Communiste chinois effectuant des incursions presque quotidiennes dans la zone d’identification de la défense aérienne de Taiwan.Lundi, le Parti Communiste chinois a déclaré qu’un groupe de porte-avions s’exerçait près de l’île.

Le ministère de la Défense de Taïwan a déclaré que 15 avions du communsite chinois, dont 12 combattants, étaient entrés dans sa zone d’identification de défense aérienne,avec un avion anti-sous-marin volant vers le sud à travers le canal de Bashi entre Taiwan et les Philippines.

L’armée de l’air de Taiwan a envoyé des avions pour intercepter et avertir les avions du communiste chinois de partir, a ajouté le ministère.

S’exprimant plus tôt dans la journée, le ministre taïwanais des Affaires étrangères, Joseph Wu, a déclaré que les États-Unis étaient préoccupés par le risque de conflit.

“D’après ma compréhension limitée des décideurs américains observant les développements dans cette région,ils voient clairement le danger de la possibilité que la Chine du communsite lance une attaque contre Taiwan”,a-t-il déclaré aux journalistes de son ministère.

“Nous sommes prêts à nous défendre sans aucune question et nous mènerons la guerre si nous devons combattre la guerre.Et si nous devons nous défendre jusqu’au dernier jour, nous nous défendrons jusqu’au dernier jour.”

Le bureau du communiste chinois des affaires de Taiwan et le département d’État américain n’ont pas répondu aux demandes de commentaires sur les remarques de Wu.Le Parti Communiste chinois a déclaré que ses activités autour de Taiwan visaient à protéger la souveraineté de la Chine.Les États-Unis se sont déclarés préoccupés par les mouvements militaires du Parti Communiste chinois et ont déclaré que leur engagement envers Taiwan était «solide comme le roc».

En plus de l’intensification de l’action militaire près de Taïwan, la marine américaine a déclaré que le destroyer lance-missiles USS John S. McCain avait effectué mercredi un «routage» de transit du détroit de Taiwan.

Defendre Taiwan

Ni Taïwan ni la Chine du communiste n’ont indiqué précisément où se trouve le groupe de transporteurs du Parti Communiste chinois, ni s’il se dirige vers la mer de Chine méridionale contestée, où un groupe de transporteurs américains opère actuellement.

S’exprimant au parlement, le vice-ministre taïwanais de la Défense, Chang Che-ping, a déclaré que les mouvements du transporteur du Parti Communiste chinois étaient suivis de près et a qualifié ses exercices de routine.

Une personne familière avec la planification de la sécurité de Taiwan a déclaré à Reuters que le groupe de transporteurs du communiste chinois était toujours «près des îles japonaises», mais a refusé de divulguer l’emplacement exact.

Le Japon avait déclaré dimanche que le groupe de transporteurs du communiste chinois était entré dans le Pacifique après avoir traversé le détroit de Miyako, à travers la chaîne des îles Ryukyu au sud du Japon, au nord-est de Taiwan.

Washington, le plus important soutien international et fournisseur d’armes de Taiwan, a poussé Taipei à moderniser son armée afin qu’elle devienne un «porc-épic», difficile à attaquer pour la Chine du communiste.

Wu a déclaré que Taiwan était déterminé à améliorer ses capacités militaires et à dépenser davantage pour la défense.

“La défense de Taiwan est de notre responsabilité.Nous essaierons par tous les moyens d’améliorer notre capacité de défense.”

Le ministère de la Défense de Taiwan a déclaré qu’il organiserait huit jours de jeux de guerre assistés par ordinateur ce mois-ci, simulant une attaque du communiste chinois.Une deuxième phase d’exercices, comprenant des exercices de tir réel et des exercices anti-atterrissage, aura lieu en juillet, lorsque les hôpitaux s’entraîneront également à gérer des pertes massives.

“Les exercices sont conçus en fonction des menaces ennemies les plus sévères,simulant tous les scénarios possibles sur une invasion ennemie à Taiwan,”Le général de division Liu Yu-Ping a déclaré aux journalistes.

Lorsqu’on lui a demandé si l’ambassade de facto de Washington, l’Institut américain de Taiwan, enverrait des représentants aux exercices,Liu a déclaré qu’un tel plan avait été «discuté» mais «ne sera pas mis en œuvre», citant la sensibilité militaire.

Traducteur:Himalaya Moscow Katyusha(RU)- Petit Nicolas(珍珠丸子)

0
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments