Les États-Unis et le Japon se sentent menacé par une invasion du régime Communiste contre Taïwan

Miles Guo: Seule le Movement des Lanceurs d’Alerte dispose de renseignements sur le virus Communiste. Les États-Unis et le Japon se sentent menacé par une invasion du régime Communiste contre Taïwan, qui aura des conséquences désastreuses pour le reste des pays occidentaux.

A propos du coronavirus, le virus Communiste, comme vous le savez, seules le Mouvement des Lanceurs d’Alerte, le Nouvel État Fédéral de Chine, Lude Media et notre Dr. Yan disposent des renseignements là-dessus.

A propos des réactions des gouvernements des différents pays, le gouvernement Japonais a refusé de commenter sur la génocide des Ouïghours, mais ça ne veut pas dire qu’ils ne reconnaissent pas que le PCC a commis des crimes contre l’humanité.

Si on tourne le dos à nos alliés sur une ou deux réactions, alors on n’aura plus d’alliés.

Même si le Japon ne veut pas parler du génocide encours en Chine, ça reste quand même un allié. Même si Président Trump n’a pas été élu, c’est quand même notre ami. Biden a passé des deals avec le PCC, mais ça  ne veut pas dire qu’il ne veut pas renverser le régime Communiste. On ne peut pas être dans l’absolu.

Au Japon, ils sont nombreux à vouloir renverser le PCC  malgré les gesticulations politiques. Certains politiciens vont faire les choses à moitié, voir se laisser corrompre en échange  des intérêts, mais c’est une minorité. Mes contacts au sein du gouvernement japonais  me disent que la plupart des collègues est conscient du fait  que si on laisse le PCC au pouvoir, le Japon sera sous la menace du régime Communiste  dans les 3-5 ans à venir et dans tous les domaines, peu importe si Taïwan est envahi ou pas. La question de Taïwan sera fatale pour  les relations sino-japonaises.

Le PCC va obliger le Japon de se désolidariser du Taïwan avant de l’envahir. Et l’invasion du Taïwan aura des conséquences  désastreuses pour le Japon, car leur prochain cible c’est le Japon.  Donc les Japonais se sentent bien menacé, et ils sont loin d’être dupe.

Après le Japon, ce sont les États-Unis. Les américains se sentent menacé aussi, car Taïwan n’est pas seulement une bastion stratégique  pour déployer les sous-marins et les avions, la perte de Taïwan signifiera également un apport  technologique gigantesque au régime communiste à cause du transfert technologique fait  par les pays occidentaux, et à cause du savoir-faire qui va rester  chez les ingénieurs taïwanais, plus compliqué encore, ces derniers, bien passait sous le giron Communiste, vont garder les liens avec les pays occidentaux  à cause des relations sociales établies au fil des années.

Donc si le régime Communiste envahit Taïwan, il va faire un razzia des savoirs-faires à l’instar de  ce qui s’est passé à la fin du 3e Reich, où les ingénieurs nucléaires et physiques allemands passaient au service des Etats-Unis.

Donc le Japon et les Etats-Unis  sont bien sous la menace,  la même chose pour l’Union Européenne et l’Inde. Ce sont des conséquences prévisibles en  géopolitique, pas besoin d’être un expert pour y voir.

Alors, mes frères et sœurs,  dans ces conditions-là, on n’aura encore des raisons à s’inquiéter  à cause des gesticulations politiques ? Non,  car le gouvernement japonais a toutes les raisons  du monde à rester à nos côtés.

0
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments