Le PCC persécute les Ouïghours à travers les frontières

le Groupe Mont-Royal Montréal

Traducteur: 月亮之上 

Traduit de l’article: https://gnews.org/zh-hans/901971/

Le 8 février, le média canadien True North a présenté un récent rapport de Freedom House intitulé «Out of Sight, Not Out of Reach». Le rapport révèle comment des pays comme la Chine, l’Arabie saoudite et le Rwanda interfèrent avec les lois des pays démocratiques et persécutent citoyens fugitifs à travers les frontières.

Le rapport indique que 31 pays, dont le PCC Chine, ont poursuivi leur campagne d’intimidation ou de violence contre les personnes fuyant vers des endroits comme le Canada, portant atteinte à leurs droits et libertés et violant et piétinant les lois des pays démocratiques.

Dans la société moderne, grâce à la numérisation des informations personnellement identifiables, les gouvernements autoritaires disposent désormais de plus d’outils et d’instruments que jamais pour rechercher et localiser les dissidents et pour les intimider ou les persécuter.

À travers une étude de 608 cas en Chine, en Russie, en Iran, en Arabie saoudite, au Rwanda et en Turquie, Freedom House analyse plusieurs façons dont les gouvernements autoritaires poursuivent la répression transnationale et la persécution même après que les victimes ont fui le pays:

Attaques directes contre des individus par assassinat, agression ou enlèvement, entraînant des dommages physiques.

Détenir, expulser ou extrader des individus en coordination avec d’autres pays.

Restreindre les déplacements d’une personne grâce au contrôle des passeports ou des documents.

Menaces à distance via les logiciels espions et le cyberharcèlement.

Le rapport a révélé que les musulmans ouïghours en Chine sont devenus des cibles menacées même après avoir quitté la Chine. La pratique générale du PCC est de contacter les Ouïghours vivant au Canada et de leur dire de garder le silence, sinon les membres de leur famille qui restent en Chine seront affectés. Cette méthode de menace a le coût le plus bas. Ils n’ont besoin que de déployer des ressources minimales pour s’assurer qu’ils restent silencieux.

Commentaires:

Le PCC Chine, à travers son système mondial de surveillance des espions, peut traquer et menacer presque tous ceux qu’il veut contrôler. Ils ont installé le plus grand nombre d’appareils de surveillance au monde. Ces appareils ne sont jamais conçus pour protéger la vie et les biens des gens, mais pour surveiller chacun de leurs mouvements. Il est sûr de dire que les gens du PCC Chine n’ont aucune vie privée. Le PCC a commis des crimes contre l’humanité et un génocide contre les Ouïghours, mais peu de Ouïghours se sont présentés pour témoigner. La raison en est que la portée mondiale du PCC est une menace constante pour les Ouïghours, même ceux qui ont échappé aux griffes du PCC.

Lien de référence:

+1
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments