L’année dernière, l’économie britannique a enregistré sa pire récession depuis 1799

 le Groupe Mont-Royal Montréal

Traducteur: 月亮之上 

mirnov.net

Traduit de l’article: https://gnews.org/zh-hans/904682/

Le Span Times India, 12 février 2020, a rapporté que même au milieu des efforts du gouvernement britannique pour stimuler l’économie, le PIB du Royaume-Uni s’est contracté de 9,9% pour l’année 2020, marquant la pire année de récession depuis 1799. La contraction est survenue alors que les dépenses publiques en les soins de santé et l’éducation ont continué de croître pendant quatre trimestres et le secteur de la construction a affiché ses meilleurs chiffres (grâce en grande partie à la demande de biens immobiliers suite à l’afflux d’immigrants de Hong Kong au Royaume-Uni).

L’économiste en chef de la Banque d’Angleterre, Andy Haldane, s’attend à ce que les consommateurs aient consommé environ 250 milliards de livres (345 milliards de dollars) d’économies lors du dernier blocus économique dû à l’épidémie, ce qui suggère que la Grande-Bretagne devra vivre avec une augmentation du chômage et des emprunts du gouvernement dans les années à venir.

La majorité des 55 millions de personnes en Angleterre sont soumises aux restrictions de niveau 2 ou 3 pour l’épidémie. Londres est actuellement au niveau 2, ce qui signifie que les bars et les restaurants peuvent ouvrir mais sont soumis à des réglementations de distance sociale; cependant, dans les zones de niveau 3, les établissements hôteliers doivent fermer, sauf pour les plats à emporter.

Les malheurs ci-dessus au Royaume-Uni sont tous dus au virus du PCC. Le Premier ministre britannique a annoncé au public qu’il espérait alléger les restrictions à l’économie à partir du 8 mars. Le gouvernement britannique espère augmenter l’utilisation des vaccins existants. Une fois que l’effet de sécurité et d’immunisation sera atteint, les écoles et les entreprises seront rouvertes pour favoriser la reprise rapide de l’économie et de l’emploi. Cependant, le marché a manqué de confiance dans les informations transmises par le gouvernement britannique et a réagi négativement. Le prix de transaction en livre britannique a même baissé de 0,1%.

Commentaires:

Dans les économies développées d’Europe et des États-Unis, la consommation représente environ 80% du PIB. Le virus rampant du PCC a provoqué un chômage massif et la fermeture de nombreuses entreprises. Cela a conduit à une réduction spectaculaire des recettes publiques et à une réduction significative du pouvoir d’achat social global. Le gouvernement doit compter sur des fonds supplémentaires pour maintenir le système social en marche. Mais cela augmente inévitablement l’inflation, qui à son tour frappe les entreprises, dilue la richesse sociale et affaiblit le pouvoir d’achat global de la société. Les recettes publiques réelles chutent encore plus rapidement. Il s’agit d’un processus mutuel de cause à effet et de cercle vicieux.

La seule façon de vaincre le virus du PCC et l’énorme désastre qu’il entraîne est que tous les pays du monde s’unissent et mènent une enquête approfondie sur la source du virus du PCC.

Lien de référence:

https://www.hindustantimes.com/world-news/uk-economy-surged-in-december-2020-capping-worst-year-since-1709-101613115944395.html

0
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments